Travaux spécialisés – Recyclovia

Emulithe est la référence en Ile-de-France pour la mise en oeuvre de Recyclovia, procédé intégré de retraitement en place à froid des chaussées par une émulsion de bitume ou à la mousse de bitume. Il est destiné à la réhabilitation des couches de surface des chaussées souples ou semi-rigides, jusqu’à une épaisseur pouvant aller jusqu’à 15cm. Il permet ainsi de réaliser les retraitements de Classe I, II et III prévus par le guide technique  » Retraitement en place à froid des anciennes chaussées  » du Sétra de juillet 2003. L’originalité du procédé Recyclovia réside dans le fait que toutes les opérations de fraisage, traitement et mise en oeuvre du matériau retraité sont réalisées par une même machine en une seule opération.

Domaine d’emploi

 

Les retraitements en place aux liants hydrocarbonés sont avant tout destinés à remédier à des défauts superficiels (arrachement, usure et vieillissement de la surface, déformations, …) et à des défauts de collage sur des chaussées ne posant pas ou peu de problèmes structurels. S’agissant d’une technique utilisant exclusivement les matériaux en place, sans correction granulaire et avec un apport limité en liant hydraulique, les matériaux retraités selon le procédé Recyclovia ont en effet des modules de rigidité intermédiaires entre ceux des matériaux enrobés à émulsion et ceux des enrobés à chaud. Leur apport structurel est donc modéré et ne peut avoir un effet de renforcement que lorsque le retraitement inclut une quantité relativement importante de GNT ou de MTLH dégradé, ce qui concerne essentiellement les retraitements de Classe I.

 

Le domaine d’emploi est également défini par la faisabilité et l’intérêt économique du retraitement, eux-mêmes étroitement conditionnés par l’ampleur des défauts à corriger et l’état structurel de la chaussée existante. Des reconnaissances préliminaires de celle-ci sont donc indispensables. Elles ont deux objectifs :

 

  • Connaître la structure en place et l’origine des défauts constatés, ce qui conditionne notamment le choix de la technique et la profondeur du retraitement.
  • Connaître la variabilité de la structure et des matériaux en place (définition de sections homogènes).

Matériel

 

Recycleur à froid 2200 CR de Wirtgen. D’une puissance de plus de 800 cv, cette machine polyvalente assure l’ensemble des fonctions indispensables à la bonne exécution du procédé :

 

  • Fragmentation par fraisage du matériau en place
  • Le cas échéant, fabrication de la mousse de bitume
  • Dosage, injection du liant, homogénéisation et malaxage du mélange
  • Dosage et répartition des additifs minéraux éventuels (ciment/chaux)
  • Adaptation éventuelle de la teneur en eau
  • Epandage et réglage du matériau traité à l’aide d’une table

Nos réalisations